Diagnostic

L’association nature et villages/villes, révélée par les photographies et témoignages recueillis, dévoile l’importance  aux yeux des habitants d’ancrer les villages et les villes dans leur géographie, leur milieu naturel. Effectivement, dans notre société contemporaine, il ne s’agit plus de maitriser « la nature», mais de lui laisser de nouveau place. C’est pourquoi, il semble désormais important de réfléchir aussi bien «  la ville avec la nature » que «  la nature avec la ville ».

 

MAILLAGE «VERT ET BLEU»

 



Aujourd’hui, évoquer « la nature en ville » revient vite à parler des « espaces verts*». En quelques mots : tout ce qui, en ville ou autour des villes, introduit des arbres, pelouses et autres formations végétales. On comptabilise surtout les espaces verts* publics, mais il en est de privés comme les jardins.

Evoquer la nature en ville, c’est aussi pour les habitants de Haute-Mayenne considérer les zones humides (retenues d’eau, cours d’eau), appelées aussi trames bleues.

Ce maillage vert et bleu constitue de réels corridors écologiques* dont la qualité et la quantité déterminent les apports écologiques. Ce maillage est également facteur d’une ambiance, mais aussi de liens sociaux entre les habitants.  

Des questions?!


> Comment mieux imaginer les espaces verts* et leur continuité au sein des villages et des villes ?


> Comment intégrer au mieux les zones humides, dont les cours d’eau, à la ville ?


> Comment inciter à végétaliser les aménagements urbains comme les parkings, les places publiques, etc. ?


> Comment la gestion  et l’utilisation des espaces verts* et bleus peuvent contribuer au lien social ? 



PRATIQUES HORTICOLES
 
Concernant le patrimoine* écologique, un focus a été fait par les habitants de Haute-Mayenne sur les pratiques horticoles. De nouvelles espèces exotiques tendent désormais à remplacer celles dites locales au sein des espaces verts, au regret des habitants et de certains animaux comme les abeilles sensibles à la diversité de la flore locale et à l’absence de produits chimiques.


Qu’en dites-vous?


« C’est moche, pourquoi on ne plante pas plutôt des belles haies champêtres avec des espèces d’ici ? »

Des questions?!


> Comment favoriser l’utilisation d’espèces s’intégrant à l’écosystème local et plus économes auprès des différents publics ?


> Comment inciter une gestion différenciée* des espaces verts*?



ENJEUX :


Socio-cuturels
> Préserver et améliorer la qualité paysagère (faune, flore, eau, etc.) dans les centre-bourgs en accord avec l’identité bocagère du territoire.


> Favoriser le lien entre les Hommes et la Nature  en redonnant une place à celle-ci dans les villes et villages.

Environnementaux
> Valoriser et encourager une gestion plus écologique des espaces verts et des cours d’eau.





Economiques
> Favoriser l’attractivité des centre-bourgs et centre-villes grâce à un environnement paysager agréable.

Liés à la gouvernance
>  Favoriser une gestion partagée de ces «morceaux de nature» en ville, afin d’impliquer, de sensibiliser, et de responsabiliser les habitants.


Diagnostic
Cliquez sur le lien et téléchargez les pages sur la Nature en Ville.
URBANISME_NatureEnVille.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB

(Pour affiner les résultats, ajoutez des guillemets au début et à la fin de votre recherche).

 Ce site est géré par l'équipe du Conseil de développement de Haute-Mayenne.

 

Partagez !

 

Avec le soutien de:

[cliquez sur les logos pour les agrandir]