Diagnostic

Les yeux des habitants se sont posés sur les routes, les places de stationnement… Ces infrastructures routières, aménagées pour permettre la circulation des véhicules et plus généralement le fonctionnement des systèmes de transport, marquent donc leur territoire… Qu’en est-il ?

 

ROUTES

D’après les habitants, il semblerait que les différents réseaux routiers (premiers et secondaires) répondent de manière générale aux besoins locaux. C’est pourquoi, les habitants, en cohérence avec le souci de préserver les terres agricoles, ont tendance à se montrer plutôt critique face à un éventuel remaniement en 2x2 voies de la RN12.


Des questions?!


> Comment repenser l’intégration et la gestion du stationnement dans les villes et centres-bourgs ?


> Quelles solutions pour un stationnement «facilitateur» des déplacements doux, du covoiturage, des transports en commun et plus écologique ?


> Tandis que dans les grandes villes on continue, par manque de place, de développer des modes de stationnement avec une emprise au sol réduite (parkings sur plusieurs étages), comment peut-on valoriser ce type de démarche à la campagne en vu de la préservation des terres agricoles ?

PLACES DE STATIONNEMENT :

Les aires de stationnement, souvent imperméabilisées occupent une surface importante. Elles augmentent l’empreinte écologique des espaces urbanisés.

Leur présence et leur statut (gratuit – payant) influent sur l’utilisation de la voiture et sur la fréquentation de certaines villes ou villages.


Des questions?!


> Comment repenser l’intégration et la gestion du stationnement dans les villes et centres-bourgs ?


> Quelles solutions pour un stationnement «facilitateur» des déplacements doux, du covoiturage, des transports en commun et plus écologique ?


> Tandis que dans les grandes villes on continue, par manque de place, de développer des modes de stationnement avec une emprise au sol réduite (parkings sur plusieurs étages), comment peut-on valoriser ce type de démarche à la campagne en vu de la préservation des terres agricoles ?


ARTICULATION DES MODES DE DEPLACEMENTS

Trains, tram-train, bus, minibus, taxis à la demande, covoiturage, auto-stop, bateaux sont autant de moyens de transport motorisés existants et qui, pour certains, se diffusent de plus en plus.

 

Leurs points d’ancrage souvent matérialisés par les gares, arrêts de bus, parking de covoiturage, certains bords de route, restent au sein du territoire souvent à améliorer (convivialité, accessibilité, sécurité) et à articuler avec les autres transports (motorisés ou non).


Suite à l’augmentation du prix du carburant, ces lieux prennent une nouvelle place dans les paysages français. Ils deviennent de nouveaux ieux de passage, de rencontre, bref des lieux de vie de demain à penser, imaginer… !



Des questions?!


> Comment penser ces nouveaux lieux d’articulation de transport, de rencontre ?


> Comment les articuler aux réseaux existants et les intégrer au mieux au paysage ? (arrêts de bus, parking de covoiturage…)


> Comment informer au mieux sur ces possibilités?


 

ENJEUX :

 

Socio-culturels
> Encourager des mobilités favorables à la rencontre de gens d’horizons différents.

> Accompagner ces nouvelles formes de mobilités en alliant sécurité, convivialité, accessibilité.

> Concourir à des formes de mobilités moins énergivores tout en facilitant le déplacement des habitants sur le territoire.

Environnementaux
> Réduire la pollution engendrée par les transports motorisés et leurs infrastructures.

> Anticiper leurs fins de vie. 

 

 

 

Économiques
> Diminuer le coût de transport par passager, par marchandise, en utilisant et en articulant les réseaux existants (routiers, fluviaux, etc.).

> Faciliter la mobilité de tous les habitants du territoire.

Liés à la gouvernance
>  Mener une réflexion innovante avec des usagers, des entreprises et des collectivités pour articuler au mieux les mobilités.


Diagnostic
Cliquez sur le lien et téléchargez les pages sur la place de la voitures, des bus, etc. dans le paysage
MOBILITE_PlaceDeLaVoiture.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

(Pour affiner les résultats, ajoutez des guillemets au début et à la fin de votre recherche).

 Ce site est géré par l'équipe du Conseil de développement de Haute-Mayenne.

 

Partagez !

 

Avec le soutien de:

[cliquez sur les logos pour les agrandir]