Diagnostic

La question de l’énergie est inéluctable, quelque soit l’approche que l’on choisit d’avoir du paysage. En architecture, elle peut être abordée de plusieurs manières. On peut d’une part s’interroger sur la qualité architecturale des infrastructures énergétiques présentes sur le territoire. Et d’autre part considérer la manière dans les problématiques énergétiques sont intégrées dans la conception architecturale des bâtiments, quels qu’ils soient.

 

INFRASTRUCTURES ÉNERGÉTIQUES

Le développement des énergies renouvelables sur la Haute-Mayenne laisse apparaître de nouvelles formes architecturales parfois étonnantes. Si le bienfait de ces infrastructures sur l’équilibre écologique de la Haute-Mayenne semble pouvoir être partagé, leur impact physique sur certains paysages fait débat.

Des questions?!


>  La forme de ces infrastructures répond-elle à d’autres critères que les critères techniques qu’elles exigent ?


> Les infrastructures telles que les ponts, les barrages, entrent-elles dans le patrimoine architectural* de la Haute Mayenne ?


> L’intérêt architectural des infrastructures qui seront construites dans l’avenir pourrait-il participer à l’attractivité du territoire, notamment grâce à des formes innovantes ?

ÉNERGIES DANS LA CONCEPTION

En intégrant la problématique énergétique dès les phases de conception de l’habitat, qu’il soit collectif ou individuel, on l’intègre pleinement à l’architecture du bâtiment. C’est un moyen, d’une part de réduire les coûts de fonctionnement, et d’autre part d’expérimenter de nouvelles formes, qui répondent aux contraintes des modes de vie contemporains.

Des questions?!


> Comment choisir les moyens de chauffage et de ventilation les plus intéressants et s’y retrouver dans la somme grandissante de publicité aujourd’hui orientée sur les énergies renouvelables?


> Quels impacts les efforts menés en faveur de l’habitat passif (économies énergétiques) ont eu sur les formes architecturales du territoire ?


> L’argument écologique suffit-il à assurer une architecture de qualité? Dans quelle mesure la visée environnementale est aujourd’hui favorisée dans la conception architecturale au détriment d’autres fondements, tels que l’ancrage culturel, le contexte paysager, l’impact social de l’implantation d’un bâtiment, la prise en compte des nouvelles pratiques, etc.


> Les réglementations urbanistiques, les conditions d’obtention des permis de construire et autres avis émis par les architectes des bâtiments de France, prennent-ils en compte les transformations formelles induites par le développement des énergies renouvelables dans la conception des bâtiments ?




ENJEUX :

 

Socio-cuturels
> Valoriser les efforts énergétiques comme devant être  pleinement intégrés aux exigences architecturales d’un territoire.

Environnementaux
> Concourir, dans tout projet architectural, à un impact énergétique le plus faible possible, sans délaisser cependant l’ensemble des autres contraintes liées au projet.

 

 

Economiques
> Valoriser le développement des énergies renouvelables à toutes les échelles de la construction, en tendant au développement des filières locales.

Liés à la gouvernance
>  Développer des outils pédagogiques accessibles, afin que la question énergétique n’entrave pas la prise en compte des autres données contextuelles (socioculturelles notamment) dans lequelles s’inscrit le projet d’architecture.


Diagnostic
Cliquez sur le lien et téléchargez les pages sur les énergies.
ARCHITECTURE_Energies.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

(Pour affiner les résultats, ajoutez des guillemets au début et à la fin de votre recherche).

 Ce site est géré par l'équipe du Conseil de développement de Haute-Mayenne.

 

Partagez !

 

Avec le soutien de:

[cliquez sur les logos pour les agrandir]