· 

« On doit distinguer l'hyper-mobilité choisie et l'hyper-mobilité subie »

L'hyper-mobilité est vécue très différemment suivant les populations et les zones géographiques. Selon Bertil de Fos, directeur du groupe Chronos, pour mieux la maîtriser, il faut une nouvelle conception de la ville, une autre organisation du travail et des outils numériques de « mobility as a service ».

 

http://lesclesdedemain.lemonde.fr/dossiers/et-si-on-mettait-la-pedale-douce-sur-l-hyper-mobilite-_f-193.html#pdvLcdd

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(Pour affiner les résultats, ajoutez des guillemets au début et à la fin de votre recherche).

 Ce site est géré par l'équipe du Conseil de développement de Haute-Mayenne.

 

Partagez !

 

Avec le soutien de:

[cliquez sur les logos pour les agrandir]