Le cheval au service de la ville

On en parle dans la charte :

Le service hippomobile : économique, écologique et social de Laval (carte interactive / « mobilité et énergies »)

 

Un article présentant un livre qui vient de sortir sur le cheval au service de la ville, l'auteur aborde l'aspect est financier :"un cheval coûte moins cher qu’un équipement motorisé, tant à l’achat qu’à l’usage." Et aussi l'aspect social : " Il (le cheval) est aussi nettement moins polluant et il apporte beaucoup en matière de lien social. Le cheval contribue à rendre les employés municipaux fiers de leur métier et représente une occasion de rencontre entre les habitants : « On n’a jamais vu un enfant venir caresser une benne à ordures »."  ici

 

Le site internet des professionnels des collectivités, "la commission nationale des chevaux territoriaux" : ici

 

En complément, un article de l'association Bretagne durable et solidaire :

" De plus en plus de communes bretonnes redécouvrent l'utilisation du cheval. Collecte des déchets, transports des enfants, débardage, entretien de parcelles...les applications peuvent être nombreuses. Un réseau régional a même été créé, "Faire à cheval". Rencontres audio sur le salon des Ecoterritoriales qui s'est tenu à Saint-Brieuc avec différents acteurs de ce réseau. ici

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

(Pour affiner les résultats, ajoutez des guillemets au début et à la fin de votre recherche).

 Ce site est géré par l'équipe du Conseil de développement de Haute-Mayenne.

 

Partagez !

 

Avec le soutien de:

[cliquez sur les logos pour les agrandir]